Serge Rezvani, l’enchanteur

Présentation multimedia en langue française proposée par Maryse Vincent dans le cadre du festival franco-allemand Arabesques
Mercredi, 22 février 2017 à 19 h
Gästehaus der Universität Hamburg, Rothenbaumchaussee 34

Serge Rezvani : Peintre, dramaturge, écrivain, auteur-compositeur-interprète.
Étymologie de Rezvani en persan : « fils du ciel, issu du paradis ». Son père était magicien.

bildschirmfoto-2016-12-15-um-11-38-43Qui ne connaît pas la chanson J’ai la mémoire qui flanche ou aussi Le tourbillon de la vie chantée par Jeanne Moreau dans le film Jules et Jim ? Et qui a remarqué le guitariste accompagnant la chanteuse dans cette scène ? C’est Cyrus Bassiak, l’auteur du texte et de la mélodie, alias Serge Rezvani. Né en 1928 à Téhéran d’un père persan et d’une mère juive émigrée russe, Serge Rezvani arrive en France à l’âge de un an. Il se conçoit comme apatride. Seules des bribes de culture juive ou persane sont ancrées en lui. La seule nation qu’il se reconnaisse, c’est la langue française. Enfant, Serge Rezvani s’évade par le dessin et la peinture. Lorsqu’à 15 ans et à la Libération de Paris il prend la fuite de la pension où il est relégué, il se réfugie à Montparnasse, se lie avec la famille de Claude Lanzmann (Shoah, 1985) dont il épouse brièvement la sœur. Il rallie le courant de l’abstraction lyrique qui privilégie l’expression directe de l’émotion individuelle.

Serge Rezvani conservera cette approche personnelle, émotionnelle dans toutes les formes d’art auxquelles il touchera. À partir de 1990, il s’oriente vers une peinture plus figurative. Dégoûté par la marchandisation de l’art pictural, fuyant maladivement le succès, la publicité, il est toujours prêt à s’aventurer sur une nouvelle forme d’expression. Il arrive aux romans, aux essais par le détour des chansons, puis du théâtre. Quand on écrit une scène, on se la représente, comme un tableau. Ses deux premiers romans, Les Années lumière (1967) et Les Années Lula (1968), sur fond autobiographique intime, le consacrent comme écrivain. Auteur de 40 romans, il conclut son cycle d’écrivain avec Ultime amour (2012) qui relate d’une part les dernières années avec son grand amour atteinte d’Alzheimer, Lula, et sa rencontre avec sa nouvelle épouse, Marie-José Nat.

Dieser Beitrag wurde unter Kommende Veranstaltungen, Veranstaltungen veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.